Le vitrail à l'atelier Vitraux du Verseau

 

Le vitrail est bien évidemment notre activité principale. Dans cette partie du site nous allons vous présenter les différentes techniques de création et de production que nous mettons en oeuvre.

Vitrail traditionnel, vitrail Tiffany, fusing, mosaïque… répondent à des besoins et attentes variées. Par sa diversité artistique, le vitrail peut s'adapter à tout type d'intérieur. Nous créons des pièces uniques, le vitrail étant conçu en fonction et avec le client.

Nous faisons aussi de la restauration en atelier ou sur chantier si nécessaire.

Galerie suivante

LE VITRAIL AU PLOMB


Le vitrail au plomb est un assemblage de pièce de verre, colorées ou non qui peuvent être peintes, dans un profilé de plomb en forme de H soudé au intersections, puis mastiqué.
Cette méthode dite traditionnelle existe depuis le 5éme siècle. La France en étant la référence depuis le 7ème siècle. Les artisans verriers français étaient recherchés dans toute l’Europe comme les peintres italiens le seront à la renaissance. Le 19éme siècle est une grande époque pour le vitrail : la bourgeoisie voulait son vitrail et le baron Haussman, lors de la reconstruction de Paris, a fait entrer le vitrail dans les immeubles et habitations.
Tout ceci sur fond d’art nouveau et d’art déco où l’art verrier en général était florissant. Ainsi la France possède 60% du patrimoine mondial de notre sujet.

VITRAIL TIFFANY


Le vitrail tiffany est un assemblage de pièce de verre, colorées ou non qui peuvent être peintes, meulées sur la tranche, sertis au ruban de cuivre puis soudé sur toute la longueur.
Louis-Confort TIFFANY en 1890, fils de grands joailliers new-yorkais, et artiste peintre parvient à simplifier la technique du vitrail en remplaçant le profilé de plomb par un ruban de cuivre et en éliminant la peinture la remplaçant par la fabrication de verre à base d’opaline pouvant offrir un large choix d’effets et de textures. Il s’est pleinement inscrit dans la mouvance de l’art nouveau tout en faisant entrer le vitrail dans l’ère industrielle.
Cette méthode en plus des portes et fenêtres permet de réaliser des petits objets et bijoux ainsi que des volumes comme ces lampes "tiffany" qui nous font connaître en France son nom si nous ignorons toujours son œuvre.

LE FUSING


Le fusing est une appellation anglo-saxonne que l'on peut interpréter comme "fusionnement" ou "fusionnage" du verre à chaud.
Son histoire ressemble à celle de la pâte de verre : florissante depuis l'antiquité, puis inconnue durant deux millénaires, cette technique réapparaît de nouveau depuis 1980 aux états-unis, puis devient un domaine d'expression contemporain partout dans le monde.

 
retour accueil retour accueil envoi mail